Notre Dame du Dimanche

Accueil > Histoire > les artisans des apparitions

les artisans des apparitions

Emu de tout le bruit qui de Saint-Bauzille avait gagné la majeure partie de son diocèse Monseigneur de Cabrières constitua une Commission chargée de faire la lumière sur les événements.


Elle était ainsi composée : M. Segondy, archidiacre, président, M. Valette, lazariste, supérieur du Grand Séminaire, M. Antoine Coste, curé de Saint-Bauzille et le Père Vigourel, missionnaire diocésain, qui fut nommé secrétaire.


Monseigneur le Cardinal Anatole de Cabrières
Monseigneur le Cardinal Anatole de Cabrières
Abbé Antoine Coste, curé de Saint Bauzille
Abbé Antoine Coste, curé de Saint Bauzille

A partir du 10 mai 1876, la Commission reçut le récit des témoins.


Tout d’abord celui de Auguste Arnaud qui décrit les apparitions telles qu’elles se sont passées.


Puis, dix-huit témoins se présentent :

 M. Jalabert, propriétaire à Vendémian, âgé de 55 ans. Il a bien vu la scène telle qu’elle s’est déroulée.

 M. Narcisse Gazagne, propriétaire à Saint-Bauzille, âgé de 50 ans. Il a suivi Auguste Arnaud des yeux pendant ce trajet merveilleux et affirme qu’il n’a pas trébuché.

 M. Hilarion Escuret, menuisier à Vendémian, âgé de 55 ans a remarqué que le voyant était emporté avec une rapidité effrayante.

 M. Serves, greffier du Juge de Paix à Gignac, âgé de 64 ans a vu lui aussi Arnaud abandonné sa pioche, jeter son chapeau et, les yeux et les bras en l’air, se diriger avec la rapidité de l’éclair vers la croix.

 M. Arsène Boudes, propriétaire à Saint-Bauzille, âgé de 69 ans va plus loin : il déclare que l’espace qui séparait Auguste de la croix a été parcouru sans broncher.

 Mme Soulier, née Blanc, domiciliée à Nébian, âgée de 32 ans était tout près de la croix lorsque Auguste arriva.

 Mme Noémie Fabre, domiciliée à Gignac, âgée de 39 ans aperçut Arnaud au moment où il se mettait à genoux.

 Mme Philomène Arnaud, née Gaubert domiciliée à Saint-Bauzille se trouvait à la distance d’un mètre de la croix.

 Mme Henriette Imbert, âgée de 53 ans,

 Mme Marianne Jeantet, 48 ans,

tous racontent les mêmes phénomènes.

 M. Séraphin Marsal, 25 ans, M. Jalabert Joseph, M. Vergner et M. Joseph Reynard ont vu un nuage.

 Mrs Poujet père et fils, M. André, 63 ans, et Mme Poujole, M. Joseph Coustol, 45 ans, et M. Guichard ont aperçu des corps lumineux.



Réalisé avec SPIP — Contacter : Le webmaster , Les amis de Notre Dame du Dimanche

Plan du site Suivre la vie du site

- mis à jour le : mercredi 2 septembre 2020 -