Notre Dame du Dimanche

Accueil > Histoire > Le voyant

Le voyant

Auguste ARNAUD naquit le 12 Mars 1843. Son acte de naissance porte qu’il était le fils de Fulcran-Guillaume ARNAUD, cultivateur, âgé de 31 ans, et de Thérèse-Anne LACAN, sans profession, âgée de 29 ans. Il fut inscrit sous les prénoms de Auguste-Grégoire-Philippe.


Le voyant
Le voyant

Son entrée dans le monde se fait dans des conditions difficiles. Quelques temps auparavant Mme ARNAUD a été victime d’une chute grave. La naissance a lieu normalement, l’enfant est plein de vie, mais l’état de santé de la mère empire de jour en jour. Elle vécut dix-huit ans dans de grandes souffrances et mourut à demi-paralysée.

Auguste est chargé de rester auprès d’elle dès qu’il est en âge de rendre des services. Il ne fréquentera pas l’école.


Auguste Arnaud
Auguste Arnaud
Auguste Arnaud assis devant la porte de sa maison
Auguste Arnaud assis devant la porte de sa maison

Auguste perd sa mère alors qu’il a 19 ans le 5 Décembre 1862. C’est une profonde déchirure.

Auguste épouse Alix-Lucie DAUMAS de Saint-Bauzille de la Sylve le 18 Juillet 1867.

Père de plusieurs enfants, trop peu fortuné, il travaillait souvent plusieurs heures le dimanche matin. Toutefois, le plus souvent, il rentrait au village pour assister à la messe.


Simplicité, loyauté, droiture d’âme, piété, réserve mais aussi fermeté de caractère, tout cela se retrouve chez Auguste ARNAUD et c’est avec ces mots que nous le dépeignent ceux qui ont été les témoins de sa vie.


Il décède le 8 Février 1936 à l’âge de 92 ans.
Il est enterré sur le sanctuaire des Apparitions, son monument funéraire fait face à la Vierge de la seconde Apparition.


Le tombeau du voyant
Le tombeau du voyant


Réalisé avec SPIP — Contacter : Le webmaster , Les amis de Notre Dame du Dimanche

Plan du site Suivre la vie du site

- mis à jour le : mercredi 2 septembre 2020 -